L'île d'Oléron : Charentaise mais Vendéenne de coeur
07/12/2016

L'île d'Oléron : Charentaise mais Vendéenne de coeur

L’île d’Oléron est connue de tous comme étant la deuxième île la plus grande en France, après la Corse. Elle est également célèbre pour son Fort Boyard, une fortification bâtie par Napoléon Ier sur un îlot voisin d’Oléron et qui accueille désormais une célèbre émission télévisée éponyme.


Sur le plan touristique, l’île est particulièrement appréciée par les touristes en raison de son ensoleillement exceptionnel, à l’origine de son surnom “d’Oléron la lumineuse”. C’est également une île propice à la pousse d’une végétation typiquement méridionale composée de lauriers roses, d’eucalyptus, de palmiers, de figuiers, d’oranger, de mimosas. Ce climat exceptionnel et cette flore particulière lui ont valu un second surnom “d’île aux parfums”.


Géographiquement parlant, l’île d’Oléron se situe au large des côtes charentaises et elle est d’ailleurs relié au territoire de la Charente continentale par un long pont d’un peu moins de 3 km. De par cette situation géographique et cette “liaison” par le pont d’Oléron, il est tout à fait naturel que l’île soit rattachée au département de la Charente.


Néanmoins, de par la proximité immédiate de la Vendée, à seulement quelques milles nautiques de l’île, Oléron présente un côté plutôt vendéen que charentais sur plusieurs plans. Il est important de souligner que la zone est seulement séparée de la Vendée par une petite étendue de mer et par l’île de Ré. Au vu des traditions vendéennes liées à la navigation, il est plus que probable que les îles d’Oléron, de Ré ou d’Aix ont été très plébiscitées par des marins vendéens, transmettant au passage une grande partie de leur coutumes ancestrales aux habitants des îles.


Aujourd’hui encore, quand on parle de tourisme en Vendée, et surtout quand on évoque la question des balades en mer, l’île d’Oléron est devenue un incontournable. Il est même surprenant d’apprendre que les vacanciers à La Rochelle ont moins de chance de découvrir l’île d’Oléron que ceux qui séjournent en Vendée. Et pourtant, La Rochelle est le chef-lieu de la Charente à laquelle est rattachée Oléron. Comme la navigation est au coeur des attractions touristiques phares en Vendée, les promenades en bateaux sont très en vogue et leur circuit classique mène toujours à Oléron.
Au vu de tous ces éléments, on peut dire que l’île d’Oléron est certes charentaise, mais elle est surtout fréquentée par des “vendéens”. En matière de tourisme, ce sont surtout les vacanciers qui séjournent en Vendée qui sont les plus nombreux à visiter l’île, ceux qui séjournent en Charente étant moins nombreux à traverser le pont pour rejoindre l’île. Ils sont certainement trop occupés en Charente si bien qu’ils laissent à leur homologues “vendéens” le loisir d’explorer Oléron en profondeur.