Les Plages de Vendée
07/12/2016

Les Plages de Vendée

Le département de la Vendée, sur les bords de l’Atlantique, dispose de près de 250 kilomètres de littoral. Le long de cette étendue, 140 kilomètres sont occupés par des plages de sable et de galets. Chacune de ses plages présente un charme qui lui est propre. Il est assez difficile de les aborder toutes en un seul article. Aussi, nous allons nous concentrer sur les plus populaires et les plus grandes, à savoir les plages de la Tranche-sur-mer, des Sables-d’Olonne et de Saint-Jean-de-Monts.


À l'extrémité sud des côtes vendéennes, on retrouve la commune de la Tranche-sur-mer qui abrite 13 kilomètres de plage de sable. Sur cette vaste étendue, on compte 16 plages donnant sur le pertuis breton. La Tranche accueille chaque année des milliers de plagistes. C’est l’une des destinations les plus plébiscitées en Vendée de par sa proximité avec La Rochelle, ce qui en fait un endroit facile d’accès. Se rendre à La Rochelle est facile par avion ou via les routes et à partir de là, il suffit de faire une heure de route pour rejoindre les plages de la Tranche.


En longeant le littoral vendéen en direction du nord, on atteint Les Sables-d’Olonne au bout de 45 kilomètres au départ de la Tranche. C’est une commune renommée dans le monde entier pour sa fameuse course de régates, le Vendée Globe. Mais à part cela, Les Sables-d’Olonne est également réputé pour ses plages, dont la plus prisée est celle dénommée la Grande-Plage, suivie de près par ces 4 homologues en termes de fréquentation. Ce sont les endroits les plus fréquentés de tout le département, notamment en période estivale.


En quittant Les Sables-d’Olonne et en remontant toujours plus au nord, on se retrouve à Saint-Jean-de-Monts après qu’on soit passé par Olonne-sur-Mer, Berm et Brétignolles. Comme ce sont toutes des communes du littoral, elles disposent toutes de plages, mais celles de Saint-Jean méritent toute notre attention dans la mesure où elles sont très appréciées par les touristes français pour la plupart, mais aussi étrangers. On en compte neuf dans cette ville et elles accueillent plusieurs milliers de plagistes tous les ans.


Les plages vendéennes sont propices à toutes sortes d’activités balnéaires : farniente, baignades, sport nautique, plaisance et bien plus encore. Si certaines d’entre elles sont très connues et attirent beaucoup de touristes, d’autres, moins célèbres et moins plébiscitées, ne manquent pas de charme pour autant. C’est le cas des plages de la Faute, de Talmont-Saint-Hilaire ou encore de Jard. À ceux-là s’ajoutent les îles de Noirmoutier et d’Yeu qui disposent elles aussi de magnifiques plages de sable et de galets.